Trio de petits pots pour bébé

Petits pots pour bébé : à quel âge réellement commencer la diversification ?

A un certain âge, le lait maternel ou les laits de substitution chauffés au chauffe-biberon ne couvrant pas tous les besoins alimentaires, la diversification alimentaire s’impose.  Dans cette perspective, les petits pots pour bébé sont bien appropriés pour débuter cette phase cruciale au niveau des habitudes alimentaires du bébé. Ils permettent d’introduire progressivement divers aliments, tout en permettent au palais de l’enfant de découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux goûts. Mais à quel âge, le bébé peut-il expérimenter cette  diversification alimentaire avec l’introduction des petits pots pour bébé ?

Âge approprié pour la diversification alimentaire

Nécessaire pour le bon développement du bébé et pour son éducation gustative, la diversification alimentaire est une étape au cours de laquelle le bébé découvre de nouveaux aliments. La diversification alimentaire consiste, donc, à intégrer d’autres aliments autres que le lait dans l’alimentation. De ce fait, elle permet au bébé de passer d’une alimentation exclusivement constituée de lait à une alimentation variée. Conformément aux  recommandations pédiatriques, il est conseillé de débuter entre 4 et 6 mois en proposant à l’enfant des petits pots adaptés à ses besoins nutritionnels. En effet, après cet âge, le lait n’étant plus suffisant pour fournir au bébé, tous les nutriments et l’énergie dont il a besoin, de nouveaux modes d’alimentation s’imposent avec l’introduction de nouvelles textures. Mais, il est conseillé d’échanger auparavant avec le pédiatre avant de débuter la diversification avant l’âge de 6 mois.

Petits pots aux légumes

Petits pots pour bébé et diversification

Plusieurs marques de nutrition infantile proposent des petits pots pour bébé à partir de 4 /6 mois. Ce sont des petits plats ou des aliments de conserves, caractérisés par une consistance adaptée au besoin du bébé et par une texture qui tient compte des capacités de mastication du bébé. Ils ne contiennent ni additifs, ni pesticides, ni conservateurs, ni colorants. Ils sont caractérisés par un mode de cuisson (stérilisation ou pasteurisation) qui garantit une sécurité bactériologique totale. Ils sont préparés selon une réglementation très rigoureuse à base de fruits (abricot, poire, pomme…), de légumes (haricot, épinard, carotte…), de viande, de poisson ou d’autres ingrédients sous forme de compote ou de purée.

Prêts pour l’emploi, ils sont constitués d’un seul ou de peu ingrédients qui permettent de débuter la diversification alimentaire en offrant au bébé, une grande variété de textures et de saveurs. Pour ce faire, les  marques de nutrition alimentaire commercialisent  une gamme de légume disponible sous forme de petits pots. Ils sont ainsi pratiques pour permettre de goûter aux premières cuillères de légumes. Aussi, il est possible de concocter de petits pots entièrement faits maison ou en intégrant les légumes au repas par le biais de compotes ou de purées.

Procédés de diversification alimentaire avec les petits pots pour bébé

La diversification s’effectue toujours en douceur, en respectant, par ailleurs, le rythme de l’enfant et en évitant de le forcer pour qu’il mange une quantité importante d’aliments. Pour débuter, on lui propose, directement à la cuillère, un petit pot de légume, en petite quantité avant ou après la tétée ou le biberon. Il est important d’introduire un seul aliment à la fois afin de lui permettre de découvrir le vrai goût de chaque légume et d’évaluer ses préférences, de détecter les allergies et les intolérances.

Trio de petits pots pour bébé

La quantité doit être progressivement augmentée en fonction de l’appétit de l’enfant, lors de chaque nouvelle présentation. Au début de la diversification alimentaire, les légumes sous forme de purée (petit pot de purée de légume) doivent être privilégiés. Il est également possible d’insérer progressivement, une ou plusieurs cuillères à café de légumes dans le biberon de lait pour familiariser progressivement le bébé aux changements de goût et de consistance.

En somme, la diversification alimentaire ne doit être, ni précoce, ni tardive. C’est pourquoi elle ne devrait pas débuter avant l’âge de 4 mois révolus, ni après l’âge de 6 mois. Au début de cette diversification alimentaire, il est possible de proposer au bébé des légumes disponible dans les petits pots industriels commercialisés par plusieurs de nutrition infantile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.