Premières dents de lait pour bébé

Tout savoir sur les dents de lait

Les dents de lait également appelées dents primaires ou dents temporaires, constituent la première dentition qui apparaît chez l’enfant et finit par tomber progressivement entre l’âge de 6 et 12 ans pour laisser de l’espace aux dents permanentes ou définitives. Ces dents provisoires ou encore les dents lactéales qui garnissent la bouche se mettent en place selon un calendrier qui varie d’un enfant à un enfant, mais presque toujours dans le même ordre. Le rythme d’éruption pouvant varier, toutes les dents de lait n’apparaîtront au même moment chez tous les enfants : soit un peu plus tôt chez certains, soit un peu plus tard chez d’autres.

Cette éruption dentaire qui s’inscrit dans un processus biologique et physiologique aboutit à la formation des dents de lait qui sortent et sont toutes visibles dans la bouche vers 2 ans et demi, voire 3 ans. Mais, vous devez régulièrement protéger ces dents d’une carie par le biais d’une hygiène buccale optimale impliquant l’utilisation d’une brosse à dent bébé.

Dents de lait : description

Les dents lactéales, communément appelées les dents de lait, ne restent longtemps dans la cavité buccale de l’enfant. Si vous les observez attentivement, vous remarquerez qu’elles sont d’une couleur très blanche et d’une petite taille. Par ailleurs, elles sont serrées et fragiles. La forme qui les caractérise, notamment celle des molaires, est particulièrement bombée. Apparaissant en moyenne au cours du deuxième semestre de la vie du bébé, vous pouvez observer qu’elles cèdent, plus tard, leur place aux dents définitives. A partir de l’âge de 6 ans, les dents de lait commencent à tomber et sont remplacées par les dents définitives.

Les dents de lait sont, généralement, plus petites que les dents définitives. Si vous continuez la comparaison, vous remarquerez que les racines, cachées sous la gencive, sont plus longues et plus fines. Elles ne sont pas encore complètement calcifiées. Vous pourrez constater que les couronnes, qui sont visibles, ont une teinte plus claire et une hauteur plus réduite. Aussi, l’email dentaire, la couche qui recouvre la partie extérieure de la dent, est moins mince et moins minéralisé. La dentine, située entre la pulpe et l’émail, est moins épaisse. La pulpe, la partie centrale de la dent, est volumineuse.

Bébé a-t-il déjà ses premières dents de lait ?

L’émail dentaire (un tissu minéral) et la dentine (un issu calcifié moins dur que l’émail) sont moins minéralisés. Ainsi, une carie dentaire peut affecter ces différentes parties de la dent. L’émail, étant plus fin, est particulièrement exposé aux caries. En somme, une infection peut attaquer les dents de lait qui sont plus vulnérables, avec parfois l’apparition de la carie du biberon ou le syndrome du biberon. Cette forme grave de carie peut surgir autour de 3-4 ans ou même en dessous, en raison d’un usage immodéré du biberon. Ainsi, des bactéries peuvent se développer facilement et provoquer une carie dentaire quand les dents sont en contact, de façon prolongée, avec du jus de fruit, du lait sucré. L’attaque de ces microbes, provoque un trou dans une dent de lait, génère des sensations douloureuses chez l’enfant. Cette lésion carieuse peut, ainsi, contaminer les autres dents.

Comparé aux dents définitives, l’émail est plus fin, moins épais et plus poreux, il facilite la propagation de cette infection quand il est victime des attaques initiées par les bactéries. Ainsi, la dentition lactéale est plus réceptive aux caries dentaires. Une hygiène bucco-dentaire limitée, la consommation de sucreries et un brossage insuffisant peuvent précipiter l’apparition d’une carie chez l’enfant qui possède encore des dents de lait. Je vous conseille, donc, des soins appropriés des dents de lait qui sont particulièrement fragiles et vulnérables à la carie dentaire.

Même temporaires, elles assument des fonctions non négligeables. En plus de la fonction masticatrice qui facilite la transformation des aliments et constitue la première étape de la digestion, elles assurent un rôle au niveau de la phonation. La dentition de l’enfant, également appelée la dentition lactéale, participe à l’apprentissage de la parole, en positionnant la langue, mais également à la prononciation des sons. Aussi, elle participe au sourire, assurant ainsi, un rôle esthétique. De même, les dents de lait conservent l’espace pour les dents définitives qui ont ainsi de la place pour se développer.

Brosse à dent bébé

Quand les dents de lait font leur apparition, elles peuvent être la proie des caries. Vous ne devez, donc, pas les négliger, car la carie dentaire peut également affecter les enfants. Le matériel qui est à votre disposition, pour des soins dentaires est une brosse à dent bébé.

Il existe plusieurs modèles de brosse à dent bébé. Ils se présentent sous une taille adaptée au bébé, notamment à l’âge et à la petite bouche du bébé, en vue de nettoyer les premières dents. Pour mieux prendre soin des dents du bébé, tout en respectant  les spécificités de celles-ci, je pense qu’il est préférable d’avoir recours aux brosses à dent bébé de petite taille.  Vous pouvez utiliser certaines brosses, lors des poussées dentaires, vers 6 mois ou un peu plus tôt, pour d’autres.

Où sont les molaires ?

Avant l’apparition des premières dents, vous pouvez trouver la brosse à dent bébé la mieux adaptée parmi celle qui soulage et stimule les gencives, avant l’éruption des dents. La tête de celle-ci peut être mordillée en toute sécurité par le bébé, car, elle ne constitue pas un danger pour sa santé ou son bien-être. Ainsi, entre 3 et 6 mois, les brosses à dents pour bébé sont en fait des stimulateurs de gencives qui ne sont pas encore percées. Lorsque les dents sortent, ces stimulateurs peuvent être utilisés comme des brosses à dents.

Entre 6 et 12 mois, la brosse à dent bébé permet de masser en douceur et d’apaiser les gencives lors des poussées dentaires. Aussi, vous pouvez l’utiliser pour nettoyer les dents de lait. Ainsi, ces brosses de massage ou masseurs soulagent et nettoient efficacement et sans douleur les nouvelles dents du bébé, en ajoutant une noisette de dentifrice. Vous pouvez même constater qu’il y a certains modèles qui peuvent être utilisés jusqu’à l’âge de 18 mois. De façon spécifique, pour masser les gencives, il existe des brosses à dents de doigts qui permettent de soulager la poussée dentaire. Positionnées sur le doigt des parents, elles leur permettent d’effectuer de légers massages des gencives du bébé. Ce faisant, les dents et les gencives peuvent être nettoyées en vue de les rendre propres et de les maintenir en bonne santé, avec un effet massant qui permet d’atténuer la douleur des premières dents.

A partir de 18 mois et au-delà, je vous recommande les brosses à dent bébé à poils souples, doux, effilées ou à micro-brins soyeux pour un brossage en douceur et confortable. Elles éliminent efficacement la plaque dentaire et sont sécuritaires pour les dents et les gencives sensibles des bambins. Les brosses à petites tête lisse, arrondie et étroite sont également préférables pour les bébés. Elles permettent de mieux explorer les moindres recoins de la bouche du bébé. Une poignée ergonomique ou une manche longue est mieux adaptée pour une prise en main parentale. Vous devez renouveler, régulièrement, la brosse à dents bébé chaque trois mois ou quand les poils sont abîmés.

Apparition de la première dent de lait

Les dents se forment avant la naissance, elles sont à l’intérieur des os des mâchoires avant d’être visibles quelques mois après la naissance. Cette apparition des premières dents dans la bouche est un épisode incontournable de la vie du bébé. Elle est, parfois, précédée d’une série de signes annonciateurs ou peut être associée à des sensations douloureuses et des désagréments pour le bébé.

  • Âge d’apparition de la première dent

La date d’apparition de la première dent de lait n’est la même pour les enfants. En général, la première dent est visible dans la bouche du bébé autour de six mois. Elle peut être visible un peu plus tôt, vers 4 ou 5 mois. Chez d’autres enfants, la sortie de la première dent de lait intervient après 9 mois ou lorsqu’ils atteindront l’âge de 12 mois.

L’âge de six mois est une moyenne. En tant que parent, vous ne devez pas vous inquiéter si la dent apparait précocement (avant l’âge de 4 mois) ou tardivement (après 6 mois ou 12 mois). Mais, il arrive rarement que certains enfants ont une ou deux dents à la naissance, on parle alors de dents natales. De façon exceptionnelle, une dent peut apparaître au cours du premier mois de la vie du bébé, on parle alors de dent néonatale.

Combien de dents de lait ?

  • Comment la première dese met-elle en place ?

En dehors des cas exceptionnels marqués par la présence des dents à la naissance, la majorité des enfants naissent sans dents ; celles-ci font éruption en moyenne aux environs de 6 mois. Mais, la formation des dents débute au cours de la vie utérine. C’est au cours de la grossesse que se forme et se développe la lame dentaire (aux environs de la sixième semaine de la vie intra-utérine) qui est à l’origine des bourgeons dentaires. Ces bourgeons constituent les futures bases des dents de lait. Ces bourgeons deviennent des dents qui se forment à l’intérieur des os de la mâchoire, se déplace et sortent progressivement en perçant la gencive. La première dent qui perce la gencive et fait, ainsi, son apparition dans la bouche du bébé est l’incisive médiane inférieure ; la racine de l’incisive reste dans la mâchoire, mais la couronne est désormais visible. Ainsi, la première dent de lait apparait au niveau de la mâchoire inférieure, suivie de la deuxième incisive du bas avant qu’apparaissent les autres dents du haut et du bas.

Comment se déroule la pousse des premières dents ?

Avant la percée des gencives, en vue de laisser apparaître les premières dents dans la cavité buccale, se déroule un autre processus marqué par la pousse ou la montée de dents à l’intérieur de la mâchoire. Ce processus est, le plus souvent, très douloureux pour certains, même si pour d’autres, il peut être presque indolore. Cette poussée dentaire survient lorsque les dents se développent dans la mâchoire : elles ne sont plus à l’état de bourgeons. Elles commencent à se placer au niveau de la mâchoire, poussent sous la gencive afin de s’installer proprement. L’enfant fait, ainsi, ses dents qui ne seront visibles que lorsqu’elles perceront la gencive. Mais comment savoir si le bébé a des dents ?

Plusieurs signes, associés à la pousse des dents peuvent vous permettre de le savoir. Ils peuvent faire souffrir certains enfants pendant quelques jours, voire plusieurs semaines pour d’autres, avant l’apparition des dents hors des gencives. Ainsi, lorsque la dent formée pousse et évolue dans la gencive, l’enfant peut présenter plusieurs symptômes (variables d’un enfant à un autre). Ce sont, entre autres :

  • Hypersalivation

Avec la pousse des dents sous la gencive, vous pouvez remarquer que votre bébé salive et bave plus que d’habitude. Les gencives produisent plus de salives afin de faciliter la percée des dents. La salivation, stimulée par la poussée dentaire, est alors abondante. Cette salivation excessive peut être à l’origine d’une éruption cutanée ou des gerçures sur le menton et autour de la bouche.

Enfant s'amusant sur sa balançoire

  • Inflammation des gencives

La dent qui est sous la gencive doit percer la muqueuse de celle-ci avant d’apparaître. Avec la résistance de la muqueuse, survient alors une inflammation, avec une légère boursouflure rouge au niveau de la gencive. L’inflammation de la gencive peut être douloureuse pendant cette période. Ainsi, lorsque les dents s’apprêtent à sortir, les gencives changent de couleur et sont enflées. Une tuméfaction peut également apparaître avec une petite bulle bleue au niveau de l’endroit où la dent est en voie d’éruption.

  • Fièvre modérée

Cette poussée de fièvre liée à l’inflammation de la gencive est, généralement, inférieure ou égale à 38,5 °C. Passagère et de courte durée (1 à 2 jours), elle constitue une réaction de l’organisme face à cette inflammation de la gencive.

  • Rougeurs au niveau des joues, des fesses et diarrhée

La poussée dentaire est, parfois, marquée par une rougeur de la joue. Ainsi, du côté de la poussée ou de la dent en voie d’éruption, la joue est rouge et chaude. Des éruptions cutanées et d’autres rougeurs apparaissent également au niveau des fesses, avec notamment, un érythème fessier. Des boutons rouges regroupés en plaques sont, parfois, visibles. Les fesses du bébé sont, alors, rouges et irritées. Cet érythème fessier peut être douloureux pour le bébé. L’irritation de la peau des fesses peut être liée à la diarrhée qui affecte également le bébé au cours de cette période. Les selles sont, alors, liquides et acides. Mais, cette diarrhée est légère

  • Changement de comportement

Certains enfants adoptent des comportements inhabituels lors de la poussée dentaire: ils peuvent être agités et irritables, avec parfois un caractère grognon, un changement d’humeur. Ils pleurent plus souvent (crise de pleur), avec une sensibilité à la fleur de peau. Ces pleurs, parfois incontrôlables pendant une période de temps, constituent le moyen d’expression du bébé, lui permettant, ainsi, d’exprimer sa douleur. Ils peuvent se réveiller la nuit en pleurant. Le sommeil du bébé est, alors, perturbé ou moins régulier. Il dort moins profondément. Il se réveille fréquemment au cours de la nuit.

Aussi, le bébé aura plus tendance à sucer son doigt, à mettre son doigt dans la bouche, à mordiller les objets qui se présentent devant lui. Au niveau de la gencive, la pression qu’exercent les objets qu’il introduit dans la bouche et qu’il mord (les jouets, les tétines, les cuillères) lui procure un certain soulagement.

Le bébé peut ressentir des sensations douloureuses jusque dans les oreilles et au niveau des joues. Il aura, donc, tendance à frotter ses oreilles et ses joues. Au niveau du comportement alimentaire, il peut manger beaucoup moins qu’habituellement, avec des changements de fréquence, de la quantité au niveau de l’alimentation. Compte tenu de la douleur qu’il ressent au niveau de la gencive, il peut parfois refuser de se nourrir au sein ou au biberon. Pendant cette période, il peut arriver que le bébé ne mange pas ou n’ait plus l’appétit. La douleur liée à la poussée dentaire influe, ainsi, sur le comportement habituel du bébé.

Premières dents de lait pour bébé

Nombre de dents de lait

Les dents de lait se mettent en place au cours de la période qui s’étend entre l’âge de 6 mois jusqu’à l’âge de 30 mois. Ainsi, jusqu’à l’âge de trois ans, dans la majorité des cas, toutes les dents de lait font leur apparition dans la cavité buccale en position finale sur les arcades dentaires. Parfois, à 2 ans certains enfants peuvent avoir toutes les dents de lait. Au total, le nombre de dents de lait dans la cavité buccale de l’enfant est 20 : 10 dents provisoires au niveau de l’arcade dentaire inférieure et reposant sur la mâchoire inférieure (mandibule) et 10 autres dents au niveau de l’arcade dentaire supérieure sur la mâchoire supérieure (maxillaire).

Les 20 dents de lait sont constituées de 8 incisives, 4 canines et 8 molaires (soit par mâchoire : 4 incisives, 2 canines et 4 molaires). Ainsi, la formule de la dentition lactéale se présente comme suit :

Mâchoire supérieure :  4I + 2C + 4M

Mâchoire inférieure :  4I + 2C + 4M

I désigne les incisives, C les canines et M les molaires.

Comme vous pouvez le remarquer, il y a trois types de dents de lait :

  • Les incisives

Elles sont disposées plus en avant et vers le centre des arcades dentaires. Elles servent à bloquer les aliments et à les couper grâce à leurs bords lisses et coupants. Elles sont  tranchantes et servent également à croquer les aliments  Ce sont elles que le bébé utilise pour les légumes et les aliments mous. Chaque incisive possède une seule racine.

  • Les canines

Elles sont robustes et pointues sur les côtés de la cavité buccale. Elles permettent de déchiqueter  les aliments. Chaque canine est dotée d’une longue racine.

  • Les molaires

Elles sont plates et volumineuses. Elles permettent d’écraser et de mâcher les aliments. Elles sont disposées à l’arrière des mâchoires et possèdent plusieurs racines : 3 au niveau des molaires de l’arcade dentaire supérieure et 2 au niveau des molaires de l’arcade dentaire inférieure. Il n’y a pas de prémolaires au niveau de la dentition lactéale.

Sourire d'enfant

Âge et ordre d’apparition des dents de lait

Les premières dents qui apparaissent chez le bébé sont les deux incisives centrales inférieures ; elles sont suivies des deux incisives centrales supérieures. Plus tard, ce sont les premières molaires qui font leur apparition avant l’éruption des canines. Les dernières dents qui apparaissent dans la bouche du bébé sont, les deuxièmes molaires.

Mais, toutes ces dents temporaires n’ont pas la même forme et n’apparaissent pas au même moment. Elles apparaissent successivement au cours des 3 premières années de la vie du bébé, généralement par paire, avec parfois des particularités marquées par d’importantes variations au niveau des âges d’apparition, du rythme d’apparition et de l’ordre d’apparition. Il peut même arriver qu’une sorte de dents (canines ou molaires) sorte avant les incisives. Pour ce qui est des âges et de l’ordre d’apparition, on observe en moyenne chez la plupart des enfants l’apparition des différentes incisives, des premières molaires, des canines et des deuxièmes molaires:

  • Les incisives
  • 02 incisives médianes inférieures : entre 6 et 8 mois.
  • 02 incisives médianes supérieures : entre 8 et 12 mois
  • 02 incisives latérales supérieures : entre 9 et 13 mois
  • 02 incisives latérales inférieures : entre 10 et 16 mois

A 1 an et quatre mois, l’enfant possède environ 8 dents.

  • Les premières molaires
  • 02 deux premières inférieures : entre 14 et 18 mois
  • 02 premières molaires supérieures : entre 13 et 19 mois

Avec ces quatre molaires qui s’ajoutent, le bébé possède vers un an et demi, 12 dents

  • Les canines
    • 02 canines inférieures : entre 17 et 23 mois
    • 02 canines supérieures : entre 16 et 22 mois.

Ainsi, vers 2 ans, la dentition de l’enfant est constituée de 16 dents.

  • Les deuxièmes molaires
  • 02 deuxièmes molaires inférieures : entre 23 et 31 mois
  • 02 deuxièmes molaires supérieures : entre 25 et 33 mois

Ainsi après 2 ans et demi environ, les 20 dents de lait sont en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.