Bisphenol A et Sophie la Girafe : une incompatibilité !

Sophie la Girafe a plus de cinquante ans, tout le monde l’a eue entre ses mains pendant la petite enfance. Elle a traversé les générations sans prendre une ride et maintenant elle a conquis tous les continents. C’est qu’elle est particulièrement adaptée aux bébés de par sa petite taille, mais aussi par sa texture et ses couleurs douces.

L’enfant peut aisément la saisir avec ses quatre longues pattes, il peut la triturer et la mordiller au moment de la dentition sans qu’elle se déforme. Quand il aura compris comment provoquer son petit sifflement caractéristique, il sera ravi pendant des semaines de l’effet qu’il arrive à produire tout seul. Sophie la Girafe sera son premier compagnon de jeu.

Quelle est la clé du succès de Sophie la Girafe ?

Partie d’un tout petit atelier de fabricant de jouets en France, Sophie la Girafe est restée égale à elle-même depuis tout ce temps. Toutes les tentatives d’imitation ou de changement de gabarit ont échoué, même si elles émanaient du propre fabricant de Sophie la Girafe. C’est bien la preuve de son exacte adéquation au petit enfant.

Les parents et les grand-parents sont tout attendris de voir que ce jouet mythique de leur enfance est encore disponible, sans aucune transformation et s’empressent de l’offrir aux petits. Malgré sa présence sur les marchés internationaux, elle a su rester la même et a été adoptée par les bébés et les parents du monde entier.Coffret repas Sophie La Girafe

Sophie la Girafe est un jouet sûr

Elle est toujours encore fabriquée en France de façon artisanale comme au premier jour. Composée à 100 % de latex naturel, elle échappe à toutes les polémiques et discussions autour du ou des bisphénols. Ces ingrédients dont on ne sait pas encore tout à fait à quel point ils sont nocifs et pour lesquels on n’a pas encore le recul nécessaire pour mesurer les conséquences sur la santé de leur utilisation, entrent dans la composition des plastiques.

Même si en France l’utilisation de ces bisphénols commence à être contrôlée, non seulement toutes les études n’ont pas encore abouti, mais il est difficile, voire impossible, d’en contrôler l’usage dans des pays lointains où sont fabriqués nombre de jouets pour nos enfants.

Si le bisphénol A est d’ores et déjà interdit pour certains objets de puériculture, les autres bisphénols sont encore largement méconnus. Les lobbies industriels ne sont certainement pas étrangers à ce manque de transparence. sophie girafe bisphenol, n’a jamais varié et ne contient aucun de ces plastiques et donc aucun bisphénol.

De surcroît, elle est toujours encore décorée à la main à l’aide de pigments de qualité alimentaire, ce qui fait que chaque Sophie la Girafe est un jouet unique, mais aussi un jouet sûr.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.