Lait maternel : avantages et inconvénients

L’ensemble du corps médical conseille le lait maternel comme premier aliment du nourrisson.  L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux mères de donner exclusivement ce lait à leurs bébés jusqu’à l’âge de 6 mois, avant de procéder à la diversification alimentaire. Dans les lignes qui suivent, nous examineront les avantages du lait maternel, sans pour autant, en occulter les inconvénients.

Avantages

Les avantages du lait maternel sont légion. Il serait fastidieux, voire prétentieux, de vouloir les recenser de façon exhaustive. Il importe de considérer non seulement les bienfaits du lait maternel chez le bébé mais aussi ses avantages pour la mère et même pour la famille.

Bénéfices du lait maternel chez le bébé

Après l’accouchement, le lait maternel est produit par les glandes mammaires de la mère. Cet aliment naturel parfaitement adapté aux besoins nutritionnels du bébé, contient, entre autres, de l’eau, des sels minéraux, des protéines et des acides gras. Ce lait participe grandement au développement émotionnel et physique de l’enfant et le protège efficacement contre les maladies en renforçant son système immunitaire.

L'allaitement au sein est quelque chose de naturel

  • Couverture des besoins nutritionnels et énergétiques

Dès les 48 à 72 h après la naissance, est produit le colostrum ou « premier lait ». Il s’agit d’une sécrétion lactée épaisse et jaunâtre qui s’avère très riche en anticorps et en protéines. Au troisième jour après la naissance, le colostrum évolue en lait mature. C’est aussi à ce moment qu’a lieu la montée de lait. Le volume produit augmente afin de satisfaire les besoins de l’enfant.

Le lait maternel est un aliment complet qui couvre tous les besoins nutritionnels et énergétiques nécessaires à la croissance de bébé. Il contient notamment des protéines de haute qualité (8 à 12 g/l), des acides gras digestes (en moyenne 35 g/l), des glucides (environ 5 g/l), des minéraux et des vitamines. Sa composition évolue régulièrement, quand les tétées sont rapprochées, ou pendant la tétée et s’enrichit de graisse à mesure que les seins se vident.

La valeur énergétique du  lait maternel est impressionnante. Cet aliment couvre tous les besoins nutritifs t énergétiques du bébé jusqu’à 6 mois, un peu plus de la moitié de ceux entre 6 et 12 mois et le tiers 12 et 24 mois.

  • Renforcement du système immunitaire et protection contre les maladies

Le lait maternel est facile à digérer pour le bébé. Il participe grandement au renforcement du système immunitaire de l’enfant grâce aux anticorps maternels qu’il contient. Ces derniers assurent la protection nécessaire contre les bactéries, virus et autres nuisibles, en empêchant leur prolifération ou en les détruisant. L’allaitement maternel contribue à la construction du système immunitaire du bébé.

Une fois son développement achevé, celui-ci prendra la relève. Le lait maternel contient des acides gras polyinsaturés et des hormones qui participent au développement du système immunitaire du bébé. Un nourrisson nourrit au lait maternel bénéficie d’une meilleure résistance aux infections respiratoires et des voies digestives. Et en cas de maladie, la gravité, la fréquence et la durée sont réduites.

Donner le lait maternel à son enfant

Avantages pour la mère et la famille

Les avantages de l’allaitement maternel pour la mère sont indéniables. Donner le sein au bébé accélère les contractions de l’utérus et cet organe peut ainsi reprendre sa taille normale plus rapidement. Le recours au lait maternel aide à diminuer les risques d’ostéoporose et d’anémie chez la mère. L’allaitement au sein protège la mère efficacement contre plusieurs cancers. Il diminue le risque de cancer du col de l’utérus, du sein et de l’ovaire.

Avantages pour la famille

L’allaitement maternel provoque la suspension du cycle menstruel. S’il se prolonge, le retour de la fertilité de la mère s’en trouve fortement retardé. Il s’en suit un espacement conséquent des naissances. Un autre avantage, et non des moindres, s’avère la gratuité du lait maternel. Malgré ses nombreuses qualités, il ne pas met le portefeuille de la famille à rude épreuve, au contraire du lait artificiel.

Inconvénients du lait maternel

Le lait maternel n’a pas que des avantages. Il présente aussi quelques inconvénients qui se traduisent par des inconforts notables ainsi que des pressions psychologiques chez la mère.

Du lait maternel au biberon

Inconforts

Lorsqu’on a opté pour l’allaitement maternel, à tout moment, le bébé peut réclamer le sein. C’est très incommodant quand la maman est très pudique et ne supporte pas de sortir son sein devant des inconnus ou dans des lieux publics. Par ailleurs, certaines mères se font parfois sévèrement reprendre lorsqu’elles allaitent dans des services privées ou publics. Pour contourner cet autre inconfort, la maman peut simplement tirer son lait et le donner partout à son bébé. On note aussi que la poitrine qui peut tomber et les douleurs et crevasses au niveau du sein sont redoutées par certaines mamans.

Pressions psychologiques

Plusieurs mères se plaignent de la pression populaire et excessive autour de l’allaitement maternel. Pour elles, le lait maternel n’est pas une panacée, et chacun a le droit de choisir le mode d’allaitement de sa progéniture. D’autres mamans n’aiment pas le fait de devoir surveiller leur alimentation (pas de cigarette, pas ou peu d’alcool, …) et de devoir renoncer à certains aliments au goût trop fort.

Leave a Reply