Développer de manière pertinente les sens de son enfant

L’enfant part à la découverte du monde par le biais de ses cinq sens. Il s’éveille progressivement à son environnement grâce à ses capacités sensorielles, à travers les organes de sens : l’œil (la vue), la peau (le toucher), les papilles de la langue (le goûter), le nez (l’odorat) et l’oreille (l’ouïe). Autant de sens qui lui permettent de mieux appréhender le monde et qui doivent être insérés dans un processus d’apprentissage en vue de favoriser leur développement. Ainsi, une éducation sensorielle à travers une diversité d’activités ciblées permet d’enrichir et développer les aptitudes sensorielles de l’enfant.

Développer un sens chez son enfant : Le toucher

Le toucher permet à l’enfant de découvrir des sensations différentes par le biais de capteurs tactiles ou de la sensibilité tactile. Le contact des stimuli sensoriels avec la peau, l’organe du toucher, permet à l’enfant de ressentir la pression, la température et la douleur. Pour développer ce sens chez un enfant, il importe de faciliter l’exploration des qualités tactiles, le doux et le piquant.

Il faut initier des activités qui lui permettent de palper avec le bout de son doigt, de percevoir les différentes sensations thermiques (le chaud et le froid), les différentes consistances (le mou et le dur), tout en l’apprenant à différencier les différentes textures (le caractère rugueux des objets et leur aspect lisse). Aussi, le fait de procurer à l’enfant des objets de différentes textures, permet de solliciter et de développer le sens du toucher. Il faut donc l’amener à donner des informations sur les objets et la matière.

http://www.mass-age-bebe.fr/tout-comprendre-sur-le-sommeil-de-votre-bebe/

L’ouïe

L’organe de l’ouïe est l’oreille ; il permet d’entendre. Cette fonction audition permet de capter les stimulations extérieures, notamment, les stimuli sonores. Le développement des aptitudes auditives permet à l’enfant d’acquérir une meilleure compréhension du monde sonore.

L’épanouissement de cette aptitude passe par des activités en relation avec la voix et l’écoute et qui lui permettent de reconnaître les activités de son environnement sonore et de les reproduire. Il importe, alors, d’initier des activités qui affinent sa sensibilité auditive, qui favorisent la discrimination auditive en lui permettant de repérer les différentes variantes d’un son : les sons faibles ou forts, aigus ou graves ainsi les rythmes rapides ou lents.

Le fait de l’aider à écouter et repérer le rythme, l’intensité des sonorités musicales et à découvrir les instruments de musique ainsi que les sonorités et les noms associés à ceux-ci, permet d’exercer le sens de l’ouïe. Dans cette perspective, l’enfant doit être encouragé à être attentif aux bruits qui l’entourent et à les identifier.

L’odorat

L’odorat est le sens qui permet de sentir les odeurs ou les substances chimiques volatiles dans l’air. L’organe de l’odorat est le nez. Pour développer le sens de l’odorat ou la fonction olfactive de l’enfant, il est important de l’aider à distinguer, au cours des promenades, les différentes odeurs qui émanent de la forêt ou de l’environnement immédiat, à reconnaître les odeurs des plantes aromatiques.

Il s’agit de l’aider à explorer des caractéristiques olfactives, à affiner les sensations et les perceptions olfactives. Ce faisant, il faut encourager l’enfant à parvenir à identifier les odeurs connues provenant de son cadre de vie et à faire la distinction entre une odeur agréable ou désagréable, mauvaise ou bonne.

Le goût

Les papilles gustatives situées sur la langue, à l’intérieur de la bouche, permettent de différencier les différents goûts ou de distinguer les différentes saveurs. Il est possible de développer ce sens chez un enfant en l’aidant à explorer les qualités gustatives des aliments pour lui permettre de reconnaître, aisément, les quatre saveurs : le sucré, le salé, l’amer et l’acide.

L’enfant pourra, ainsi, trier des aliments bien choisis en fonction de leur saveur. Il peut être encouragé à goûter des fruits et à décrire la saveur qui les caractérise. Ainsi, il convient de l’apprendre à décrire ce qu’il goûte et à reconnaître le goût des différents aliments et substances.

Le goût se développe très tôt

La vue

L’organe de la vue, notamment, l’œil, est spécialisé dans la perception. Aussi, il est également responsable de la vision. Cette capacité sensorielle peut être développée chez l’enfant en lui apprenant tout ce qu’il peut effectuer avec les yeux et à explorer les caractéristiques visuelles des objets. Les différentes activités à initier devraient lui permettent d’apprécier une distance, d’observer des images ou un phénomène, de lire un livre, d’explorer les couleurs et les intensités des objets.

Il s’agit de l’aider pour qu’il parvienne à une discrimination visuelle des lettres, des formes, des couleurs et à distinguer les différentes oppositions (brillant ou terne, sombre ou clair). Ainsi, les jeux aux différentes couleurs ainsi que les jeux de construction qui l’amènent à reproduire une image à partir des photos, s’avèrent utiles.

Leave a Reply